Statut de la profession

L’orthophonie est une profession de soin réglementée par la code de la santé publique.

Elle ne peut être exercée que par les personnes qui ont obtenu le Certificat de Capacité en Orthophonie délivré au terme de 5 années d’études à compter de la rentrée 2013 dans un des centres de formation dépendant de facultés de médecine.

 

Un décret fixe chaque année le nombre d’étudiants qui seront admis au concours d’entrée à ces écoles.

Les orthophonistes ayant effectué leurs études dans un autre pays et souhaitant exercer en France doivent faire valider leur diplôme (et éventuellement le compléter par des stages ou examens) auprès de la commission régionale dont ils dépendent.

Les orthophonistes sont des auxiliaires médicaux, et exercent donc sur prescription médicale des actes définis par un décret de compétences.

Leur exercice peut être en mode libéral (cabinet individuel ou de groupe) ou salarié (fonction publique hospitalière ou secteur médico-social) ; ces deux modes d’exercice pouvant être cumulés. 

D’après les statistiques du ministère de la Santé au 1er janvier 2010, on compte 19247 orthophonistes en France métropolitaine.

La densité moyenne est de 31 orthophonistes pour 100 000 habitants, mais la répartition géographique est très inégale selon les départements.