Le 15 septembre, nous apprenions le décès de Michel Luçon. Il a mis beaucoup d’énergie à participer au livre commandé par Eres à la FOF. Durant ces quatre années, il a montré sa détermination à transmettre aux futurs orthophonistes les fruits de sa pratique clinique.

Michel est né en 1943. Après des études de lettres, il a suivi l’enseignement de Claude Chassagny pour la rééducation de la dyslexie puis est devenu animateur de séminaires de la Pédagogie Relationnelle du Langage

La recherche PRL et le travail pluridisciplinaire l’ont persuadé que la référence à la psychanalyse demande, pour des orthophonistes ou des pédagogues, une élaboration complexe. Ceci l’a conduit à animer régulièrement des groupes de réflexion.

Passionné par la pratique de la Technique des Associations qui crée des conditions toutes particulières d’écriture-lecture, il a toujours oeuvré à penser l’orthophonie hors des conceptions pédagogiques de l’enseignement de l’écrit.

La profondeur du texte qu’il nous a confié reste une ressource qui accompagnera notre pratique: un texte à lire et à relire.

Nous avons été très touchées par la confiance qu’il nous a doucement accordée tout au long de nos échanges.

Catherine Wolf et Isabelle Ali